Le Domaine François Dumas à Véranne

François Dumas est un jeune vigneron installé depuis quelques années sur Véranne, mais qui connaît un succès fulgurant, et ses vins sont déjà très compliqués à se procurer au domaine.
C’est donc avec un grand plaisir que nous sommes allés lui rendre visite. Nous avons découvert un jeune homme charmant et authentique, mais qui sait où il va et ce qu’il veut faire de son domaine et de ses vins!
Le domaine de François fait environ 4 ha avec des jeunes vignes qui ne sont pas encore en production. Certifié en agriculture biologique

Parcellaire

Le domaine est très morcelé, il n’est donc pas facile de cartographier les parcelles

  • le Vin de Pays blanc (premier millésime) est issu d’une parcelle de 40 ares située à 350m d’altitude, au sol granitique et peu pentu. Elle est complantée pour moitié en marsanne-roussanne-riesling-chardonnay-chenin (ces deux derniers cépages étant très minoritaires) en 2015. L’autre moitié de la parcelle est plantée en syrah. La densité est de 8500 pieds/ha.
  • Le Condrieu est produit sur une parcelle de 7500 m2 sur Malleval, en bas de coteau, exposée plein sud. Elle est composée d’un socle granitique sur lequel on trouve des alluvions de la rivière toute proche ainsi que du sable et des galets par endroits, des limons, des argiles vers le sud… Le sol est donc très hétérogène. La densité de plantation est de 10000 pieds/ha.
    Une seconde parcelle de 2000m2 située sur Limony, plein coteau, plantée en 2016, va prochainement intégrer la cuvée de Condrieu. Elle est également exposée plein sud et se compose de granit décomposé sous un sol sablonneux de 40cm.
  • Le Vin de Pays gamay est issu de parcelles situées dans le même secteur que le VDP blanc, et de deux autres parcelles dont celle donnant la Vigne de Jean, désormais à part depuis 2015. On est là sur du haut plateau, socle granitique et sol de sables granitiques décomposés.
  • Vin de Pays pinot noir (nouveauté), petite parcelle granitique à 400m d’altitude.
  • La Vigne de Jean (première vigne de François, plantée en gamay) est une petite parcelle de 2500m2 située à 12km du domaine. La parcelle s’est difficilement remise du gel de 2017 et n’a produit qu’un fût et demi…C’est une parcelle en haut plateau sur un sol très peu épais de sables granitiques décomposés peu argileux et très drainants. Les vignes ont une moyenne d’âge de 40 ans. Elle est exposée plus à l’est que le reste des parcelles du domaine.
  • Le Vin de Pays syrah est issu de la seconde moitié de la parcelle de VDP blanc évoquée plus haut (2000m2 donc) ainsi que d’une autre parcelle située sur les hauts de Malleval, avec une unité de sol qui ne justifie pas d’isoler les jus. Quelques raisins proviennent également d’une autre parcelle de gamay avec quelques complants en syrah, et une nouvelle petite parcelle rentrera en 2019 dans l’assemblage.

Travail de la vigne

Les Viognier sont taillés en guyot (1er yeux non fructifères, obligatoire) , alors que le reste des cépages est en gobelet sur échalas.

Il n’y a pas de véritable logique de travail des sols et d’enherbement. Une parcelle de Saint Joseph et une de VDP ne sont jamais travaillées mais seulement tondues une fois par an. Ailleurs, les sols sont travaillés, et ses jeunes vignes sont même labourées afin de limiter la concurrence de l’herbe pour ces jeunes plants.
Sur la plupart des autres parcelles, le travail est intermédiaire. En coteau, il travaille les sols avec un petit treuil deux à trois fois par an, et ne cherche en tout état de cause aucunement à éviter l’herbe à tout prix.

Les rendements tournent en moyenne autour de 25 hl/ha mais sont très variables en fonction de l’âge des vignes.

15 et 16 ont été pour lui de superbes millésimes.
2017 est l’année du gel, où François a fait une toute petite récolte, la vigne de Jean a par exemple entièrement gelé.

2018 est un millésime inespéré après d’importantes attaques de mildiou en juin. L’été a été chaud et sec, induisant quelques blocages ça et là, mais une petite pluie peu avant les vendanges a fait beaucoup de bien et François a rentré une superbe vendange dont il attend beaucoup!

Vinifications

Les vendanges se font en caissettes de 20 kgs, encuvage à la main, léger sulfitage à ce moment. Les cuvaisons sont longues (3 à 4 semaines), il laisse le travail se faire les 3 à 4 premiers jours sans intervenir, effectue ensuite un ou deux relevages puis des pigeages/remontages un jour sur deux avant de cesser les interventions sur la fin. La cuvaison longue lui permet d’aller chercher un peu de rafle et de pépin pour complexifier les vins, leur apporter une certaine charge tannique et leur apporter de la fraîcheur.
Les élevages se font systématiquement sous bois non neuf (barriques bourguignonnes de 2 à 5 vins) pour ne pas marquer les vin, et un léger sulfitage est opéré à la mise pour stabiliser un minimum les vins.

Le gamay est le plus possible vinifié en vendange entière (100% sur 2016), avec de légers éraflages si nécessaire. La syrah est généralement éraflée à 40%, sauf sur 2018 où François a éraflé à 60%

François souhaite travailler ses blancs sur de plus grands contenants à l’avenir. Il est actuellement en train de tester un Stockinger 400 litres acheté neuf en 2013 afin d’avoir un contenant vierge de levures et non marqué par de précédents élevages, l’idée étant qu’il s’imprègne de ses levures indigènes et de ses jus.

Tout est bien entendu vinifié en levures indigènes.

Les vins

Les blancs (2018 sur fût)
  • Le VDP blanc  sur cuve était assez difficile à goûter car il était en core en train de faire sa malo. C’est un vin qui a de la tension et un côté fruit à coque (noisette notamment) assez marqué. il faudra suivre son évolution pour se faire une idée plus précise de son devenir.
  • Le Condrieu  sur cuve est déjà un vin très fin, doté de beaucoup d’élégance et de fraîcheur, aux antipodes de beaucoup de Condrieu solaires et lourds que l’on rencontre souvent. C’est très bon.
  • Le Condrieu  sur Stockinger est déjà très bon en l’état! Le bois lui amène de la complexité et de petits tanins très fins, c’est déjà délicieux. Miam! C’est intéressant de pouvoir comparer les 2 élevages afin de constater l’apport du fût.
  • Le Condrieu 2016 a un nez exotique, épanoui mais légèrement oxydatif (coing), ce qui ne l’empêche pas d’avoir du volume et un joli toucher de bouche. François explique cette légère oxydation par le fait que la bouteille était ouverte depuis trois jours.
Les rouges (2018 sur fût)
  • Le VDP gamay avait fini ses malos et était encore en cuve. C’est encore très tannique et sauvage, mais il y a déjà un très beau fruit
  • Le VDP pinot noir est quasi impossible à identifier et goûte mal en l’état. Il faudra y revenir dans quelques mois afin de se faire une idée de cette nouvelle cuvée.
  • La Vigne de Jean présente déjà des tanins très fins. C’est un vin plus long que large, très élégant, doté d’un équilibre remarquable. Un gros coup de coeur pour nous!
  • Le VDP syrah est une bombe de fruit, avec une légère touche épicée en finale. Une véritable essence de syrah aux tanins déjà polis. ça goûte déjà superbement.
  • Le Saint-Joseph présente encore un nez réduit, lié au fait qu’il n’a pas été soutiré encore. Il reste un poil de sucre et le vin est déjà très dense. Ce n’est pas prêt mais très prometteur!
  • le VDP Gamay 2016 est encore très jeune et tannique, serré. il a besoin de temps pour s’ouvrir et je ne saurais trop vous conseiller de l’attendre 2 à 3 ans avant de l’ouvrir, afin de lui laisser le temps de se civiliser. Mais au vu de la matière et de l’acidité qui la sous-tend, je n’ai aucun doute sur son avenir!
  • La Vigne de Jean 2016 est déjà plus abordable que le VDP gamay, mais a encore besoin de temps. Là encore, un vin fin et élégant, à qui le temps rendra justice.
  • Le VDP syrah 2016 est goûté sur une bouteille issue de la fin de mise, encore un poil réduit. C’est floral, élégant, moins tannique et débordant de fruit une fois la réduction estompée. Délicieux.
  • Le Saint-Joseph 2016 est encore très jeune, mais offre déjà un nez explosif et une bouche très longue, sur le fruit noir. Un vin à l’avenir radieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.