les vins de la maison En Belles Lies sont là!

Les vins de la maison En Belles Lies (Pierre Fénals) sont arrivés! Je vous propose cette année quatre cuvées sur le très réussi millésime 2017. du fait de la tenue du domaine en biodynamie et de l’apport minimal de soufre aux vins en cours d’élevage et à la mise, les vins de la maison offrent déjà beaucoup de plaisir en jeunesse, par rapport à ceux d’autres domaines réputés.

– Le Santenay, un vin déjà très ouvert, avec un très bel équilibre entre le gras et la tension, une belle aromatique de chardonnay bourguignon vendangé à maturité. déjà tout à fait accessible, il n’aura pas peur de vieillir quelques années

– Le Monthélie, élevé exactement de la même manière que le Santenay, il laisse parler son terroir très caillouteux pour offrir un vin très minéral et tendu, à mon sens une véritable eau de roche. La comparaison avec le Santenay est très intéressante pour qui veut comparer deux terroirs très différents et appréhender ce que donne un terroir de haut de côte très calcaire en regard d’un terroir plus argileux, plus bas situé.

– Le Maranges Premier Cru Les Roussots est un vin sur le fruit mais doté d’une très belle structure tannique qui lui permettra d’évoluer avec grâce sur les années à venir. S’il est déjà très agréable sur son fruit primaire très pur, il gagnera à n’en pas douter à laisser intégrer encore ses tanins, déjà très fins mais bien présents.

– Le Corton Grand Cru Les Perrières est un grand vin en devenir, encore un peu sur la réserve pour l’instant mais d’un équilibre souverain qui lui permettra, grâce à son acidité et sa structure, d’aller très loin et de se révéler pleinement d’ici une dizaine d’années.

Les curieux peuvent voir un article sur le domaine ici. Il est encore assez incomplet, mais je vous promets de le compléter lors de mon prochain passage au domaine cet automne!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.